Enseignement

« Nouveaux territoires de la fiction »

De plus en plus répandue, l’idée selon laquelle il n’y aurait plus de frontière entre réel et fiction est devenue l’un des principaux lieux communs contemporains. Nous nous sommes d’abord penchés sur la généalogie de cette idée et sur les controverses qu’elle a pu susciter dans les champs scientifiques (et en particulier celui de la philosophie et de l’histoire) et artistiques (littérature et cinéma) pour interroger in fine ses effets sur l’architecture, telle qu’elle se pense et se théorise depuis les cinquante dernières années : occasion pour nous de (re)lire ensemble quelques textes importants sur la question postmoderne et les conditions contemporaines de l’architecture . Mais nous-nous sommes aussi interrogés sur sa portée opératoire : en quoi les outils théoriques d’analyse de la fiction (ou de mesure de la fictionnalité) développés dans les champs littéraires et artistiques peuvent-ils nous aider à voir et à comprendre la production contemporaine ? Quels sont les dispositifs fictionnels à l’œuvre dans certaines démarches de conception ? de commande ? de médiatisation ?

 

Dernière séance du semestre hier du  séminaire de master que j’ai dirigé cette année à l’ENSA Paris-Malaquais, avec la participation active d’Ariela Katz, Maxime Decommer et Federico Ferrari. Les étudiants entament la rédaction finale de leurs mémoires, qui ont tous en commun d’interroger la dimension fictionnelle et/ou narrative de l’architecture contemporaine. 

Projet d’architecture en cycle Licence, S1

Arpentopolis, initiation au projet d’architecture, responsable d’un studio de 25 étudiants. Jury final le 25 janvier 2016.

Séminaire de recherche en cycle master S7, S8, S9

« Les conditions du projet : de l’utopie à la stratégie », responsable du séminaire avec Jean-Louis Violeau, direction d’une dizaine de mémoires par an. Jury le 29 juin 2016.

Projet d’architecture et d’urbanisme en cycle Licence, S5

Visions périphériques, responsable d’un studio de 25 étudiants.

Projet d’architecture en cycle licence S4

Echelles et dispositifs de l’espace habité , responsable d’un studio de 25 étudiants.

Projet de Fin d’Etude (PFE)

Direction ou codirection d’une demi-douzaine de diplômes par an, dans le cadre collégial du département PASS / Projet d’Architecture : Situations et Stratégies.

Atelier artistique d’architecture L2

 » Le projet comme modification », responsable d’un Atelier Artistique d’Architecture hebdomadaire, groupe d’une vingtaine d’étudiants.

Habilitation à exercer la maîtrise d’œuvre en son nom propre (HMONP)

Encadrement et suivi d’une demi douzaine de mémoires par an.

 

 

Cinéma et architecture : l’ensemble et le détail

Participation au cours de théorie et d’analyse de film d’Alain Bergala.

Projet d’architecture en cycle licence : S3,S4

Initiation au projet d’architecture et de territoire, à partir de programmes domestiques, responsable d’un studio annuel de 25 étudiants.

Séminaire de master « Habitat (s) »

Responsable du séminaire, direction et encadrement des mémoires de second cycle. Entre 2004 et 2008. 15 à 20 mémoires encadrés par an. Mise en place de la « mention recherche » dans l’école,  15 à 20 mémoires encadrés par an.

Projet architectural et urbain, second cycle

Enseignement du projet architectural et urbain en second cycle avec Yves Lion et Christophe Delmar.

DSA d’architecte-urbaniste

Préfiguration du contenu pédagogique d’une formation post diplôme d’architecte-urbaniste.

Formation continue des architectes

« Habiter la hauteur »

Séminaire de formation des élus parisiens, au Pavillon de l’arsenal.

« Promotion privée et qualité architecturale »

Leçons inaugurale

« Conception de l’habitat, la qualité du plan dans le logement »

Leçon inaugurale

« Qualité architecturale et promotion privée »

Cours public d’architecture contemporaine, au Lieu Unique à Nantes.

« Le neutre, figure paradoxale »

Cours d’architecture contemporaine, avec Jean-Louis Violeau.

« Bailly-Romainvilliers : enjeux et questions d’une ville en formation »

Université d’été des CAUE.