« Faire date : Paris 2024, méga évènement et controverses patrimoniales »

Conférence le 26 mai 2021, Colloque international City, Event, Mega-event and Tourism Astres/Ormes (observatoire de recherche sur les mégas événements) – Université de Paris Est – Gustave Eiffel; avec Julien Bastoen et Joanne Vajda dans le cadre de nos travaux communs pour l’UMR AUSser (CNRS 3329/Ministère de la Culture).

« Dans le contre-jour de nos applis, visibilités et invisibilités numériques au début du 21ème siècle »

L’esthétique de Paris n’est pas un style, mais seulement l’ensemble des habitudes et des règles à partir desquelles nous y départageons le visible, le transparent et l’invisible ; et avec lesquelles nous distinguons les architectures des infrastructures, les projets des process, les choses des phénomènes. Mais les développements récents du numérique nous incitent aujourd’hui à réviser nos catégories. Contribution à l’ouvrage collectif  conçu par le Pavillon de l’Arsenal et Baptiste Lanaspeze, accompagnée d’une illustration originale réalisée par MLAV.LAND.

in coll. La Beauté d’une ville, Paris : Wild Project/Pavillon de l’arsenal, 2021

La beauté d’une ville

« La beauté d’une ville dépasse la seule dimension esthétique. Elle est le langage commun de la fabrication de la ville. C’est l’ambition de cette manifestation collective d’explorer ce qui la caractérise et en débattre, en invitant chacune et chacun à participer à sa transformation. »

Ce printemps je contribue, parmi 30 autres invités, à l’exposition La Beauté d’une ville, au Pavillon de l’arsenal, à Paris. La vidéo a été réalisée par Océane Ragoucy, avec Fanny Benguigui. A voir jusqu’au 26 septembre 2021.

« Le Paris du numérique »

Très heureuse d’avoir été invitée cette année par Nathalie Roseau à participer au cours Villes, territoires, technologies, 19ème-21ème siècles du département Sciences Humaines et Sociales de l’ École des Ponts ParisTech. J’y ai abordé la relation  matérielle de Paris à ses infrastructures numériques.

Vision Seine-Saint-Denis Horizon 2024-2030

Avec l’école de cinéma Kourtrajmé, et les agences Anyoji Beltrando, Ville Ouverte, Coloco et Joachim Lepastier, plutôt que de fabriquer d’énièmes scénarios prospectifs ou des images prometteuses nous avons conçu une web-série pour répondre à la question du conseil départemental sur notre vision de la Seine-Saint-Denis à l’Horizon 2024-2030. Trois épisodes d’une douzaine de minutes chacun, écrits et conçus au printemps et tournés l’été 2020 : Ryan (Manal Khallou, scénariste et réalisatrice), Pedro (Ourdi Sidouni, scénariste et réalisateur) et Imani (Laëtitia Ramamonjisoa, scénariste et réalisatrice). J’ai travaillé plus particulièrement sur Imani, avec Laëtitia Ramamonjisoa. A voir ici.

 

Patrimoine et tourisme : constructions, narrations, réinventions

Tel est l’intitulé de l’axe n°1 de notre UMR( AUSser cnrs 3329) pour son  nouveau programme quadriennal, que je coordonne avec Joanne Vajda,
Julien Bastoen et Virginie Picon-Lefebvre. Nos domaines prioritaires de recherche portent sur quatre aspects :

– L’industrie touristique comme milieu d’incubation et de renouvellement des modèles et doctrines architecturaux et urbains, avec une attention particulière aux savoirs-faire, expertises et stratégies développées par les acteurs de cette industrie.

– L’effet des labels, dispositifs, doctrines et pratiques patrimoniaux sur la fabrique et la transformation des sites patrimoniaux eux-mêmes et sur leurs marges, protégées ou non ; – L’importance des narrations touristiques dans l’invention et la construction de territoires et de paysages, mais aussi de représentations de l’architecture et du patrimoine ;

– L’événement (expositions internationales et universelles, jeux olympiques, chantiers de construction ou de restauration) comme horizon d’attente de projet et comme legs dans la transformation des territoires urbains

PARVIS / Paroles de Villes

Au sein du laboratoire ACS (UMR AUSser 3329) de l’ENSA Paris Malaquais, je participe avec Guillemette Morel Journel et Federico Ferrari à un projet de recherche pluridisciplinaire financé dans le cadre de l’I-SITE FUTURE de l’université Paris Gustave Eiffel. Intitulé Paroles de Villes (PARVIS) il est consacré aux représentations de la ville future et aux imaginaires en matière de changement climatique, au prisme notamment de la Climate Fiction. Avec UPEM – IFSTTAR – ENSG – Sorbonne Université – ENSA Marne-la-Vallée). Notre participation consiste à étudier les représentations visuelles de la métropole parisienne préfigurant l’évènement Olympique 2024 et les aménagements urbains afférents. Un colloque international se tiendra au printemps prochain, voir ici l’appel à communication.

« Imani »

« Imani, entretien croisé avec Laëtitia Ramamonjisoa et Soline Nivet », revue Sur Mesure, Hors-Série, automne 2020

Dans le cadre de notre collaboration pour l’écriture et la réalisation d’une web-série pour le Conseil Départemental 93, une conversation avec Laëtitia Ramamonjisoa, réalisatrice du film Imani. On y parle de l’eau, du cinéma et de l’architecture, de la Seine Saint-denis et de notre besoin d’y raconter des histoires et de les faire traverser par le corps des personnages de Laëtitia. Ah la belle rencontre !

Consultation internationale sur la vision de la Seine-Saint-Denis (93)

Retenue, aux côtés de l’école de cinéma Kourtrajmé et avec Anyoji-Beltrando, architectes urbanistes, Ville Ouverte concertation et COLOCO paysagistes, parmi les 3 équipes qui développeront une vision prospective de la Seine-Saint-Denis à l’horizon 2024-2030.

« Halles Pajol et Freyssinet : deux conversions de messageries ferroviaires parisiennes en hyper-lieux »

Soline Nivet, « Halles Pajol et Freyssinet : deux conversions de  messageries ferroviaires parisiennes en hyper-lieux » in coll. Julien Bastoen, Jean-FrançoisCabestan, Pierre Chabard (dir.), Patrimoine, tourisme, projet, Paris, Paris : HiCSA, Université 1 Panthéon Sorbonne, 2019

« Entre le monde et la chambre, l’architecture »

« Entre le monde et la chambre, l’architecture, deux réalisations de Charles-Henri Tachon », d’a n° 279, pp. 112-127, avril 2020

« Places du Grand Paris, Principes de conception pour les espaces publics du Grand Paris Express »

L’ouvrage Places du Grand Paris est le résultat d’une étude de trois ans menée par notre équipe pluridisciplinaire. Il a vocation à contribuer à construire une culture commune des espaces publics, à l’attention des maîtres d’ouvrage et concepteurs des espaces publics des 68 futures gares du Grand Paris Express . Il s’appuie sur la conviction que l’espace public est à concevoir dans ses multiples dimensions, à la fois dans l’épaisseur de son sol et dans la profondeur de ses temporalités.

Un ouvrage collectif  conçu par TVK et Soline Nivet avec TN+, Ville Ouverte, Antoine Fleury, Géraldine Texier-Rideau, Étienne Ballan, ON, RR&A, Franck Boutté Consultants, Yes We Camp, Transamo, sous la direction de la Société du Grand Paris et Île-de-France Mobilités. Illustrations : Arthur Bonifay (Feuille de route), Martin Étienne (récit illustré)
Photographes : Sylvain Duffard (paysages du Grand Paris), Julien Lelièvre (maquettes)

télécharger l’ouvrage en PDF

 

« History of Paris Rive Gauche »

in Ivan Blasi et Anna Sala Giralt (dir.), Architectures on the water front. A dive into the archive of the European Prize for Contemporary Architecture – Mies van der Rohe Award, Barcelone : Fondation Mies van der Rohe, 2019, pp. 21-28

« Host, mesh, educate, incubate, employ : Iliad/Free digital ecosystem in Paris, places and architectures »

J’ai l’immense plaisir d’intervenir le 5 juin prochain dans le cadre du colloque international Les limites de la croissance de la smart city : espaces et énergies des infrastructures numériques organisé par Fanny Lopez (ENSA MlV) et Cécile Diguet (IAU-IdF) à l’Ecole Nationale Supérieure de Marne-la-Vallée. Programme complet du colloque ici et réservations ici. Les dessins qui seront projetés pendant la conférence ont été réalisés par Maud Lévy et Antoine Vercoutère, MLAV.LAND.

« Patrimoine et tourisme : constructions, narrations, réinventions »

Mise en place et co-responsabilité de l’axe n°1 pour le nouveau programme quadriennal de l’UMR AUSSER (CNRS 3329), Johanne Vajda, Julien Bastoen, Virginie Picon Lefèbvre et Jean-Paul Midant.

Le thème « Patrimoine et tourisme : constructions, narrations, réinventions » a vocation à regrouper et rendre plus visibles des dynamiques de recherche jusqu’ici fragmentées dans plusieurs composantes du précédent projet scientifique. Nos travaux menés dans la mouvance des Critical Heritage Studies et dans un cadre interdisciplinaire ont contribueront à renouveler les connaissances sur les processus, enjeux et effets de la patrimonialisation, ainsi que la façon dont les dynamiques de la patrimonialisation interfèrent avec les mobilités touristiques et les circulations mondiales.

« De l’utopie à la stratégie : les conditions contemporaines du projet »

Learning from Paris ? Pour la troisième édition de notre cycle consacré à la mise en narration du projet contemporain nous avons choisi de nous concentrer cette année sur des cas parisiens et grands parisiens. Appels à projets Innovants, Jeux Olympiques 2024, Fashon Week, Grand Paris Express, urbanisme transitoire : nos étudiants explorent l’actualité pour mieux saisir  l’articulation entre projets architecturaux et discours.  Once upon a time…

J’ai le grand plaisir de diriger ce séminaire à l’ENSA Paris Malaquais et de le partager avec Ariela Katz, Federico Ferrari, Margaux Darrieus et Christelle Lecoeur.

 

Atelier des Places du Grand Paris

Dans la perspective de définir les qualités, la philosophie et la méthode de conception communes aux 65 espaces publics des gares du nouveau métro du Grand Paris Express, notre équipe pluridisciplinaire mène depuis 2017 une recherche, à la fois fondamentale et réflexive, sur la question de l’espace public en lien avec l’intermodalité. Quelques éléments de ce travail seront dévoilés lors de la première biennale d’architecture d’Ile-de-France qui se tiendra à Versailles du 4 mais au 13 juillet 2019.

Programme : Étude de définition des principes de conception des espaces publics autour des gares du Grand Paris Express
Maître d’ouvrage : Société du Grand Paris
Contexte : 65 gares du Grand Paris Express, Grand Paris
Surface : 200 km de lignes nouvelles
Études en cours 2017-2019
Équipe : TVK (architecte urbaniste mandataire), TN+ (paysagiste), Soline Nivet (architecte, conceptualisation), Ville Ouverte (gouvernance et animation des ateliers). Avec aussi  : Géraldine Texier-Rideau (historienne), Antoine Fleury (géographe), Étienne Ballan (sociologue), ON (concepteur lumière), RRA (expert mobilité et intermodalité), Yes We Camp (usages et activations), Franck Boutté Consultants (environnement), Sylvain Duffard (photographe).

« Les récits du Grand Paris »

« Quels récits pour quel Grand Paris? » ; Invitée pour une conférence débat à l’ENSA Paris Val-de-Seine le 19 décembre 2017, avec l’écrivain Aurelien Bellanger et l’architecte-urbaniste Patrick Céleste. Modération : Philippe Simon.

« Village Nature : une fiction réconciliatrice »

« Village Nature : une fiction réconciliatrice », in La fabrique des images, L’ architecture à l’ ère postmoderne (coll. Federico Ferrari, dir.), Gollion : éditions Infolio, coll. Archigraphy, 2017

« Les mots du Grand Paris : une expérience au sein de l’atelier des places »

Intervention avec Géraldine Texier-Rideau et Antoine Fleury pour les journées d’étude Les mots de la Ville, UMR Ausser, ENSA Paris-Belleville. 6-7 décembre 2017.

« Halles Pajol et Freyssinet  : deux conversions de messageries ferroviaires parisiennes en “hyper lieux“ »

Conférence le 24 avril lors des journées d’étude Tourisme culturel et détournements patrimoniaux. Cet événement s’inscrit dans le cadre du programme de recherche exploratoire franco-espagnol « L’influence du tourisme sur la transformation de l’espace urbain: nouvelles fictions patrimoniales » (2016-2018), soutenu par la Casa de Velázquez-École des Hautes études hispaniques et ibériques et l’Universidad de Alcalá de Henares (Espagne). Merci à Julien Bastoen (ENSA Paris-Belleville); Jean-François Cabestan (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et Pierre Chabard (ENSA Paris-La Villette) de m’avoir invitée à exposer les enjeux architecturaux et politiques de deux reconversions de halles parisiennes en « hyper lieux » métropolitains.

« Les écrivains du Grand Paris »

Quelle actualité pour le Grand Paris en ce printemps 2017 ? Les derniers concours d’architecture pour les futures gares du métro automatique ? Les premiers résultats des consultations qui réinventeront la Métropole ou la Seine ? Les inaugurations très attendues de quelques équipements phares ? Un autre événement a attiré mon attention : la publication, en janvier dernier, du nouveau roman d’Aurélien Bellanger. Envisagée dans sa dimension métropolitaine, la capitale régénérerait-elle aussi sa matrice fictionnelle ? J’ai posé la question à quelques écrivains contemporains, en leur demandant de commenter la charge d’imaginaire et la portée symbolique de quelques-un des projets qui font aujourd’hui l’actualité architecturale du Grand Paris. d’a, n°253, avril 2017 pp. 43-63

« La reconversion de la Halle Freyssinet à Paris »

Présentation de la mission de restauration de la Halle par l’agence 2BDM, détail des techniques de de restauration des voutes minces et auvents, ainsi que des techniques d’isolation par l’extérieur in Bétons Pluriels n°2, 2016, pp. 25-28

« Candidature J0 2024 »

Soline Nivet a été retenue aux côtés de François Leclercq, Frederic Gilli et Yes We Camp pour accompagner le GIP Paris 2024 dans le cadre d’une mission destinée à réaliser la narration de la candidature parisienne.

« 28 000 m3 de silence »

France Culture. Première diffusion le 5 février 2015. Création sonore à partir des captations du chantier de la Philharmonie de Paris.

 

« Tourisme(s) »

Premières journées d’étude inter écoles d’architecture consacrées au enjeux spatiaux et architecturaux du Tourisme, Appel à contribution international. Direction, coordination et animation (avec Lionel Engrand et Virginie Picon Lefèbvre), mai 2015. UMR Ausser , ENSA Paris-Malaquais et Paris-Belleville

« Village Nature »

A Marne-la-Vallée, Disney et Pierre & vacances entendent bien réconcilier Nature et Culture…du divertissement. Une création maison à partir de plusieurs objets trouvés, sonores ou réglementaires. Avec la complicité d’Olivier Namias. 

« Europacity »

Arte Radio. Première diffusion le 13 février 2013. Création sonore à propos du projet du groupe Immochan à Gonesse.

 

« Cinéma »

(avec J. Lepastier), In P. Chabard et V. Picon-Lefèbvre (dir.), La Défense, un dictionnaire. Marseille : Editions Parenthèses, 2012 p.105-107.

« Promotion immobilière privée : du marketing à l’architecture »

Colloque du Pôle Ville, Université Paris Est, Marne-la-Vallée.

« Grand Paris : faut-il changer de politique urbaine ? »

Séminaire de doctorat et conférences publiques sur la ville, Université Paris X et Cnam de Paris.

« Des corps en ville, complexe sportif Alfred Nakache de Paris Belleville, Berger & Anzutti »

d’a, n°184, avril 2010. pp. 66-71

« La qualité du logement en Île-de-France, état et perspectives »

Séminaire de travail ouvert à un groupe restreint d’acteurs du cadre bâti : élus, aménageurs, maîtres d’ouvrage publics et privés. URCAUE Ile de de France, Paris, 14 novembre 2009

« Ce qui serait extraordinaire serait d’améliorer l’ordinaire, la vie des gens dans la région parisienne »

Consultation internationale « Le Grand Pari de l’Agglomération Parisienne » (Ministère de la culture et de la communication), Chercheuse mandataire pour le Groupe Descartes – Observatoire de la condition suburbaine, ENSA Marne-la-Vallée, 2008-2009, 1 volume, 300 p.

« Petite leçon d’urbanité à Savigny sur Orge »

d’a, n°179, février 2009, pp. 44-45.

« Formes Habitables »

In L’Invention de la tour européenne. (I.Taillandier, O. Namias dir.). Paris : Pavillon de l’arsenal, éditions Picard, 2009, pp. 160-176.

« Pierre Lépinay, neuf logement sociaux à Juziers »

d’a, n° 172, avril 2008, pp.86-89.

« Un Centre de soins de suite par Hubert & Roy au Bourget »

d’a, n°168, novembre 2007, pp. 86-87.

« Neuf logements sociaux à Paris par Odile Seyler »

d’a, n°169 décembre 2007 – janvier 2008, pp. 90-91.

« Quatre propositions pour le quartier Austerlitz-gare à Paris »

d’a, n° 171, mars 2007, pp. 26-32.

« Architecture et promotion privée à Marne-la-Vallée 1974-2000, un décalage »

Villes nouvelles, laboratoires d’architecture, Paris : Ministère de la culture et de la communication, printemps 2007, pp. 60-65.

« Marne-la-Vallée, Cité des PAP »

Villes nouvelles : des laboratoires darchitecture ? Colloque de clôture du programme de l’Atelier IV des Rendez vous de lArchitecture, Bureau de la recherche architecturale. Paris : Ministère de la culture & de la communication et Cité de l’architecture et du Patrimoine, le 7 avril 2005.

« Evolution de la commande privée en architecture dans les villes nouvelles : le cas des immeubles de logements à Marne la Vallée »

Comité interministériel d’histoire et d’évaluation des villes nouvelles. Chercheuse mandataire, Observatoire de la Condition Suburbaine, ENSA Marne-la-Vallée, 2005. 2 volumes, 112 et 180 p.

« L’alter habitat : une solution pour demain ? »

d’a, n° 143, janvier 2005, pp. 10-11.

« Le plan Voisin 2004 ou le probable passé : à propos d’Alain Bublex »

d’a, n°142, novembre 2004, p. 20.

« Bailly-Romainvilliers : enjeux et questions d’une ville en formation »

Université d’été des C.A.U.E., organisée par le C.A.U.E. 77 à Bussy Saint-Georges, le 3 septembre 2003